Archives du mot-clé politique

extrait katzenstein p35

Mais où donc se logent les féministes ? Ou comment traduire deux mots en sociologie

(Catégorie archive d’écriture / note de bas de page géante.)

On passe beaucoup de temps dans la profession d’universitaire à écrire, mais encore plus à se relire et à récrire. Et parfois on a le sentiment de passer un temps disproportionné sur un détail – mais en même temps, on s’acharne parce qu’on a l’intuition d’avancer quand même. Par exemple : j’ai passé beaucoup, beaucoup de temps ces derniers mois à m’arracher les cheveux (mais il m’en reste) sur un article de synthèse sur les féminismes religieux. Et entre autres difficultés, j’ai passé une bonne journée sur la traduction de deux mots en anglais…

Continue la lecture

judith eisenstein kaplan 2d bm

Façons et fashions de porter un châle de prière (2)

[Suite du billet précédent] Le port du vêtement religieux qu’est le châle de prière dans le judaïsme a jusque récemment été réservé aux hommes.  Dans le judaïsme contemporain, principalement orthodoxe, on entend souvent l’idée qu’il y aurait un modèle de châle de prière « masculin », relativement standard, uniforme, « traditionnel », et que les châles de prière plus colorés et personnalisés seraient une innovation féminine, liée à une libéralisation générale transgressant les règles religieuses liées au port du châle de prière. Comme on l’a vu dans le billet précédent, la variété des formes et des usages du châle de prière chez les hommes n’est pas récente ni réservée aux femmes pas plus que le fait d’utiliser les variantes du talit pour signifier des distinctions internes au judaïsme.

Cet imaginaire d’une opposition entre vêtement masculin uniforme et peu coloré d’un côté, et vêtement féminin plus coloré et personnalisé ne correspond donc pas à la réalité. Mais il peut probablement s’expliquer par une évolution plus large concernant le vêtement en Occident, ce qui a été appelé la « Grande renonciation masculine » par le psychanalyste anglais John Carl Flügel. Continue la lecture